Mocassins

Quelle est l'histoire des mocassins ?

On retrouve les premières traces de mocassin en Amérique du Nord, plus précisément chez des tribus amérindiennes qui fabriquent l’ancêtre du mocassin actuel à base de cuir non tanné et sans fermetures appelé sobrement “ makasin”. Le mocassin va voyager, jusqu’en Norvège, où des marins et agriculteurs affine...

Quelle est l'histoire des mocassins ?

On retrouve les premières traces de mocassin en Amérique du Nord, plus précisément chez des tribus amérindiennes qui fabriquent l’ancêtre du mocassin actuel à base de cuir non tanné et sans fermetures appelé sobrement “ makasin”. Le mocassin va voyager, jusqu’en Norvège, où des marins et agriculteurs affinent le design de cette chaussure pratique et confortable pour créer une chaussure fiable et capable de résister aux intempéries, à l’eau et accessible financièrement. Le cordonnier Nils Gregoriusoon Tveranger formé dans la ville de Boston revient dans ville natale et crée son propre atelier ou il conçoit un mocassin plus technique basé sur les premières créations spontanées des marins de la région. Il s’inspire de la même coupe que les Amérindiens et donne naissance à une chaussure plus aboutie qu’il nomme mocassin en hommage à sa ville natale Aurland Moccasin.

Les mocassins Aurland vont attirer l’attention des étrangers européens et américains, les dandys à la pointe de la tendance et à la recherche de nouveautés pour se démarquer les adoptent assez vite au début du XX. Le mocassin voyage partout, il est adopté par les personnalités les plus en vogue comme F.S. Fitzgerald lors de son voyage en Italie dans les années 20.

Les américains s’emparent du modèle qui fait fureur et crée une version encore plus pratique, qui s’enfile et s’enlève facilement, c’est le début d’un succès de masse pour les mocassins, qui ne sont plus réservés aux marins ou aux artistes. Des stars du cinéma comme Cary Grant ou encore l’icône glamour du 7e art Katherine Hepburn, le mocassin devient universel, femmes comme hommes peuvent les porter, en particulier les femmes artisanes, couturières qui travaillent et ne peuvent porter de talons hauts toute la journée.

Les mocassins à pampilles doivent leur existence à une autre star du cinéma, un acteur hongrois du nom de Paul Lukas, lauréat d’un Oscar en 1943 qui influence un fabricant de chaussures de la nouvelle Angleterre à qui il demande de rajouter des pompons et des lacets, face au succès de cette chaussure auprès des élites cosmopolites, ils s’associeront pour commercialiser le modèle de mocassin à pampille à grande échelle. Leur premier modèle de mocassin à pampille sort en 1949 s’appelle le “Tassel Loafer”. Les étudiants des plus grandes universités américaines adoptent le mocassin, symbole d’un look BCBG plus casual et décontracté, les loafers deviennent des icônes du style “ ivy league” propre aux sororités et aux footballeurs populaires. Le mocassin devient populaire dès les années 60 chez les jeunes américains.

Le mocassin devient populaire également auprès des jeunes cadres qui les utilisent en été pour un look professionnel élégant et décontracté notamment aux États-Unis et au Japon.

Le mocassin va au fur et à mesure évoluer, couleur, matière, détails et finitions s’améliorent et se diversifient.

Avec quoi porter des mocassins ?

  • Un look BCBG contemporain avec des mocassins noirs classiques

On craque pour un look androgyne revisité avec des mocassins noirs classiques cloutés, un pantalon gris cigarette et une chemise blanche à manches longues à col classique. On accessoirise cette tenue avec un joli sac banane coloré ou un mini sac à main et un collier à pendentif doré pour apporter une touche streetwear.

  • Un look vaporeux et estival avec des mocassins Dr Martens

Chics et intemporels les black smooth de la marque Dr Martens se marient très bien avec un pantalon à pince bleu foncé ou un jean slim brut noir, une blouse col bardot à volants cropped et oversize. Pour compléter cette tenue, on mise sur un joli bandeau coloré, une paire de boucles d’oreilles pendantes pour apporter de la couleur et de la fraîcheur à votre tenue.

  • Un look professionnel avec des mocassins

On mise sur un ensemble haut et bas pour femme classique avec une veste blazer classique oversize et un pantalon de tailleur ample et taille haute unie ou avec des rayures verticales pour allonger et élancer votre silhouette. On achève sa tenue costume et mocassins avec des accessoires féminins, discrets et glamour : boucles d’oreilles puces ou en perles, un sac à main cartable pour emporter ses effets personnels et son ordinateur avec soi et un joli bracelet jonc doré ou argenté selon votre teint..

  • Un look girly avec des mocassins

De retour depuis quelques mois, les tendances girly des années 2000 reviennent sur le devant de la scène mode, pour surfer sur ce retour inattendu, on mise sur un jean taille basse large avec un crop top blanc bandeau à volants et une paire de mocassins classique.

Réduire
Détails

Recherche

19 € - 159 €
Masquer les filtres